J’ai toujours quelqu’un qui pose la question : « Qui réalise cela ? », « Qui s’éveille ? ».
Si ces questions sont réellement sincères, ce sont de très bonnes questions ; elles sont utiles car elles aident à révéler qu’il n’y a pas vraiment de « qui »…

Qui lâche ? Qui est en chemin ? Qui réalise et qui est éveillé ?

Ces questions sont très puissantes à un certain niveau, mais dans un sens plus profond, lorsque nous ne nous battons plus avec ce qui se révèle, elles ne s’appliquent plus. Il n’y a plus de « qui ».

 

Qui écoute ? L’écoute écoute.
Qui pense ? La pensée pense.
Qui sent ? Le ressenti ressent.
Tout cela peut se passer sans un « qui ».

C’est le mental qui crée la confusion ; il continue d’imposer cette entité, cette « personne » qui fait tout cela, mais ce n’est pas ce dont je parle.

La maturité spirituelle consiste en grande partie à dépasser les « pointeurs » car nous commençons à expérimenter ce vers quoi ils pointent et nous réalisons alors que ces indications mêmes ne sont pas la vérité, que ce qui peut être exprimé n’est pas la vérité.

Il est important de le réaliser ; on peut pointer vers la réalité, mais on ne peut pas en parler. Plus vous allez en profondeur et plus vous réalisez que la Réalité Ultime ne peut être dite : soi, non soi, quelqu’un, personne, recherche, absence de chercheur, toutes ces sortes d’affirmations non dualistes ne s’appliquent pas réellement.

Si nous nous accrochons à ces affirmations, nous bloquons notre propre croissance spirituelle.

C’est une façon de dire : prenez les mots et les enseignements de façon légère : il n’est pas nécessaire que quelqu’un soit en route pour que le voyage se poursuive, il n’est pas nécessaire que quelqu’un soit là pour réaliser l’éveil ; l’éveil réalise l’éveil…

Ce n’est pas facile à comprendre avec le mental, mais la Réalité ne peut pas être comprise par lui, car elle est au-delà du mental.

Adyashanti

Texte lu par Patricia Genoud lors de la retraite résidentielle de la Toussaint, en 2015, au Prieuré Saint-Thomas d'Epernon.

Télécharger