Une Retraite de rue est un saut dans l’inconnu, qui offre la possibilité de dépasser nos limites et de brusquement renoncer à notre confort et à notre image.

Nous allons vivre dans les rues de Paris, sans autre ressource que nous même, nous retrouver temporairement sans domicile. Nous allons mendier, aller à des distributions de repas gratuits, chercher des abris temporaires pour dormir. 

Porter témoignage de la précarité et de la vie des personnes sans domicile fixe, est une façon de faire face à nos préjugés et à nos barrières, pour reconnaître – et vivre – notre humanité commune.

 C'est une façon d'oser se confronter personnellement à la réalité dans sa globalité et sa multiplicité, d'en faire l'expérience sensible en laissant de côté les préjugés et les questionnements qui sont le produit de l'esprit.

"Quand nous portons témoignage de la vie des personnes de la rue, nous faisons don de nous-mêmes –non pas de couvertures, de nourriture ou de vêtements – uniquement de nous-mêmes." (Bernie Glassman, L’Art de laPaix)

Préparation de la retraite

Le lieu de départ de la Retraite : Il sera annoncé aux participants 10 jours avant le commencement de la retraite.

Durée : La retraite commence jeudi 2 juin à 14h et se termine le dimanche 5 à 12h.

Organisation de la retraite de rue : Nous passerons, tous ensemble, la plus grande partie du temps. Nous nous séparerons en groupes plus petits durant une partie de la journée, mais toujours accompagné d’un ou de plusieurs participants. Nous nous retrouverons deux fois par jour pour partager nos expériences, exprimer nos ressentis à travers des Cercle de parole et d'écoute, faire une cérémonie ( Le portail du Nectar).

Tous les participants s’engagent pour la totalité de la Retraite.

Les recommandations pour préparer la retraites :

1.    Ne vous rasez pas et ne vous lavez pas les cheveux durant les cinq jours précédant la retraite – une façon de se préparer avant même de se retrouver dans la rue.

2.    Mettez de vieux vêtements, autant d’épaisseur que vous le souhaitez, mais n’emportez aucun vêtement de rechange, sauf éventuellement une paire de chaussettes. Seules les femmes peuvent éventuellement emporter un sous-vêtement de rechange. Soyez prêt à faire face au froid comme à la chaleur.

3.    Portez des chaussures de marche (mais pas neuves). Nous allons beaucoup marcher.

4.    Emportez votre carte d’identité.

5.    Il est indispensable d’emporter un poncho pour la pluie (en plastique).

6.    N’emportez ni argent, ni couteau ni téléphone. Ne portez pas de bijoux ni de montre.

7.    Apportez un sac vide – un sac en plastique ou un vieux sac dans lequel vous pourrez emporter de la nourriture récoltée au cours d’une distribution, mendiée ou glanée sur un marché, etc.

8.    N’emportez aucun livre, ni aucun objet personnel.

9.    Si nécessaire, emportez, vos médicaments.

10. Fouillez les poubelles et ramassez les pièces de monnaie sur le trottoir – une pratique d’humilité qui vous permettra de découvrir les trésors de la rue.

11. Vous pouvez emporter une bouteille en plastique ou en ramasser une dans la rue.

12. Vous pouvez également emporter une petite couverture enroulée ou que vous porterez sur vous.

Recueillir des donations – collecter un« Mala ».

Des associations vont nous aider et nous nourrir durant toute la Retraite. N’étant pas de véritables SDF, nous allons faire des dons à celles qui vont nous permettre de vivre.

Avant de commencer cette retraite, nous demandons que chacun récolte 200 €, que ce soit auprès de sa famille, de ses amis, collègues de travail – ou en faisant la manche auprès d'inconnus. On ne peut pas utiliser son argent personnel. Avant de commencer la retraite, il est nécessaire de s’engager dans une pratique d’humilité et d’expliquer aux autres les raisons de notre participation et de leur demander de participer financièrement. C’est une expérience à la fois très difficile et d’une grande richesse. Vous devez demander au moins à cinq personnes différentes – si possible, davantage.

Dans le Zenpeacemaker nous parlons « d’assembler un mala » pour désigner cette pratique pour collecter des fonds – rassembler des perles. Si vous assemblez un mala de 18 perles, par exemple, vous pouvez mendier une donation pour chaque perle. Ce mala peut aussi être constitué de cinq ou dix perles. Promettez sincèrement à vos donateurs qu’ils seront avec vous durant la retraite et qu’une fois la retraite terminée vous leur raconterez ce que vous avez vécu. Nous recommandons d’écrire le nom du donateur sur la perle et de porter le mala durant toute la retraite.

Nous proposons qu’une partie des fonds serve à financer un repas festif sur un site d’hébergement de la Fondation de l’Armée du Salut pour des personnes en situation de grande précarité. Nous préparerons ce repas ensemble quelques jours après la retraite et déciderons, ensemble également,à la fin de la Retraite, à quelles associations nous donnerons les fonds collectés.

Donner aux autres l’occasion de donner est un don précieux. Si nous sommes véritablement motivés, les personnes auxquelles nous nous adressons nous apporterons leur soutien. Ceci est valable pour toute notre vie.

Merci de nous informer si vous souhaitez participer à cette Retraite. Le nombre de participants est limité à 14, les coordinateurs compris. Merci de nous indiquer si vous commencez à collecter les donations pour la retraite.

Avec Michel Genko Dubois – Coordinateur: Emmanuel Ollivier

Pour vous inscrire, merci de contacter directement Emmanuel Ollivier : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Télécharger et imprimer le descriptif de la retraite de rue: Cliquer ici.